Bandeau du spectacle d'Olivier Giraud - “HOW TO BECOME A PARISIAN IN ONE HOUR ?”

Home > Presse

Il rhabille les Parisiens

Le Parisien

ONE-MAN-SHOW. L’humoriste Olivier Giraud fait un tabac auprès du public étranger et français avec son spectacle en anglais, où il pointe les mauvaises manières des Parisiens.

DEVENIR AUSSI ARROGANT et impoli qu’un authentique Parisien peut sembler hors de portée pour des étrangers bien élevés ou des provinciaux conviviaux. En réalité, cela s’apprend. Au Théâtre des Nouveautés, sur les Grands Boulevards, un homme de 36 ans prétend même changer les touristes en odieux autochtones en une heure seulement. Et ça marche ! Grâce à Olivier Giraud et à son hilarante leçon intitulée «How to Become Parisian in One Hour («Comment devenir parisien en une heure»), près de 400 000 spectateurs en six ans ont perdu l’habitude de sourire dans le métro et de dire bonjour aux vendeuses. (…)

Dans un anglais basique facilement compréhensible, ce professeur d’incivisme en costume noir — « l’unique couleur portable à Paris, ou alors du gris si vous êtes un peu dingue » — détaille les règles à suivre pour se fondre dans la masse parisienne. Dans un magasin ? « Si une vendeuse s’approche, brandissez une main et dites : Non, je regarde. Essayez tout, laissez tout par terre dans la cabine et partez en disant : Je vais réfléchir. » Au resto ? Soyez ferme avec le serveur : « On a vingt minutes pour manger, on a un vrai job, nous. » Dans le métro ? « Si une vieille vous
sourit, ignorez-la : elle veut juste votre siège. » Lorsqu’un taxi ne s’arrête pas, il convient de hurler « Putain, fais chier, merde ! ». Volontiers cru, Olivier Giraud explique le concept de l’épilation en ticket de métro — « Attention si vous avez un passe Navigo » — et fait reprendre en choeur à la salle un orgasme à la française (« Oh la laaaa »).

Presque par la seule force du bouche-à-oreille, ce spectacle unique à Paris attire chaque soir entre 400 et 500 personnes au creux du mois d’août. La bonne idée d’Olivier Giraud, un Bordelais arrivé dans la capitale à l’âge de 18 ans, c’est d’avoir ciblé les touristes étrangers, totalement délaissés par les salles parisiennes, hormis les revues comme le Moulin-Rouge. Avec le temps, de plus en plus de Français se glissent dans la salle.

Jeudi dernier, c’était la tour de Babel : Australiens, Danois, Mexicains, Indiens, Philippins, Chinois côtoyaient Marseillais et... Parisiens, comme Christophe, qui a acheté une place un peu par hasard. « C’est super drôle ! s’emballe-t-il à la sortie. J’avais peur de ne pas tout comprendre, mais il utilise des mots simples. Les Parisiens en prennent plein la gueule, mais ça fait du bien. »

Quant à Ernesto, un Equatorien en vacances, il a beaucoup ri. « Je loge chez un Français qui m’a conseillé le spectacle. Même si ça paraît cliché, tout ce qu’il dit est vrai. Mais ce n’est pas propre à Paris : dans toutes les grandes villes, les gens sont comme ça ! »

C’est en travaillant comme serveur aux Etats-Unis qu’Olivier Giraud a eu l’idée d’écrire un show sur les différences culturelles entre Américains et Français. Avec sa partenaire Claudie Pichon, il produit, réalise et commercialise lui-même son spectacle. Il démarche les écoles de langue et les bureaux des élèves mais il refuse les tour-opérateurs pour garder des salles mixtes. « Les étrangers sont très heureux de voir un spectacle avec des Français, observe le comique bilingue.

Et les Français se reconnaissent dans ce que je décris, même si j’exagère un peu ! »
A l’affiche au moins jusqu’à fin 2015, « How to Become Parisian in One Hour » est parti pour durer. D’abord, parce que la réputation des Parisiens ne s’arrange pas. Ensuite, parce qu’Olivier Giraud, qui prépare un livre intitulé « Comment survivre à Paris », n’a pas l’intention de quitter son créneau. « Je ne me vois pas faire un one-man-show en français, il y en a déjà tellement, avoue-t-il. Et puis, je n’ai pas envie de devenir célèbre. Le titre du spectacle est plus connu que mon nom, et c’est très bien comme ça. »

ADOUBE PAR LA REINE D’ANGLETERRE

C’était le 5 juin dernier dans les jardins de l’ambassade du Royaume-Uni à Paris. Entre Manuel Valls et Bernard Arnault, la reine d’Angleterre serre la main d’Olivier Giraud, invité officiel de la garden-party royale pour sa « contribution à l’entente francobritannique ». Le trentenaire ne s’en est pas remis. Il faut dire que l’auteur de « How to Become Parisian in One Hour » est allé séduire les Anglais sur leur propre terrain : depuis mars 2013, son show est à l’affiche du Leicester Square Theater de Londres, tous les deux mois. « Il y a à la fois des Anglais et des Français dans la salle, on remplit sans faire de pub », se réjouit-il.


lien View online : Source